La performance: c’est quoi?

Atteindre la première marche du podium. Franchir le dernier kilomètre d’une epic ride. Suivre le groupe des rapides. Ne sont-ils pas tous des signes de performance ? Trop souvent le mot performance est associé au sport de haut niveau. A-t-on tendance à oublier que la performance peut être propre à chacun, et qu’elle s’exprime par l’atteinte des objectifs que l’on se fixe ? Aujourd’hui, je vous plonge dans mon univers pour découvrir ma vision de la performance. 

Se fixer ses propres objectifs

Août 2019: Finale des Mardis Cyclistes de Lachine 

3e au classement général de cette réputée série de critériums dans les rues de Lachine. Voilà ce qu’est ma vision de la performance. Pourquoi ? À ce moment précis, j’ai non seulement atteint un objectif important sur ma liste, mais j’ai également atteint mon rêve de petite fille de 14 ans: Finir sur le podium des Mardis Cyclistes de Lachine. 

C’est en grande partie grâce aux Mardis Cyclistes de Lachine que j’ai commencé à faire de la compétition. Je me rappelle, alors que j’avais 14 ans, qu’un ami de la famille m’avait amenée un soir, voir une étape de la course. Je me souviens, j’avais des étoiles dans les yeux. Je voulais faire comme ces jeunes et tourner en rond autour du parc Lasalle. Lorsque je suis arrivée au premier entraînement de mon club de l’époque, la première chose que j’ai dite au coach était “ moi, je veux faire les mardis cyclistes”, et c’est ce que j’ai fait ! Pendant plus de 8 ans, tous les mardis,  mes parents m'accompagnent aux critériums. Je ne peux pas dire que ça a été facile. Au début, je me faisais toujours dropper du peloton. 1 tour, 2 tours, rembarque dans le peloton. C’était difficile, mais c’est ce qui m’a permis d'acquérir mon expérience. Au fil des années, je persévère et  je m'améliore. En 2016, je suis passée à 1 position de mon objectif en terminant 4e. Ça m’a motivée pour m’améliorer encore plus, j’avais un but. En 2018, je suis allée pour la première fois sur le podium. Les émotions que j’ai vécues au moment précis où j’ai eu la confirmation que j'étais 3e sont indescriptibles. J'imagine qu'en tant que cycliste, vous avez vos buts bien à vous! À vous de les accomplir!

 

En 2019, mon début de saison n’a pas été facile. J’ai eu une session à temps plein à l’Université de Sherbrooke, ce qui m’empêchait de me déplacer à Montréal tous les mardis. J’ai donc commencé la saison des Lachine plus tardivement, à la 5e étape. À partir de ce moment, je commence donc à accumuler les points. À la 7e étape, je termine de justesse sur le podium. À la 8e étape aussi, de même qu’à la 9e, le rêve. Au départ de la 10e étape, je suis 4e au classement général, à quelques 100 points de la 3e. Cela n’allait pas être facile, mais je savais qu’en ne faisant pas d’erreurs, je pourrais m’emparer de la 3e place, peut-être même de la 2e. C’est ce qui se produit. Je termine sur le podium de la dernière étape, m’emparant ainsi de la 3e place au classement général. C’est avec un gros sourire aux lèvres et un peu de difficulté que je peux faire popper le champagne. Les gens qui me connaissent savent qu’à ce moment, j’ai performé. 

Le résultat de la performance: c’est la médaille?

Comment j’ai fait pour performer à cette série de course si importante pour moi ? 

Ce n’est pas juste la chance. C’est une combinaison de détermination, d'entraînement optimisé , d’une bonne alimentation et de rigueur. La performance, ce n’est pas juste la finalité, le podium, la médaille, c’est tout le processus qui permet de se rendre au résultat, et c’est ça qui est important, peu importe que tu sois un athlète, que tu veuilles te remettre en forme ou que tu veuilles réaliser un défi. La performance, ça t’appartient!




Article rédigé par Élise Piédalue, athlète pour l’Équipe Cycliste Féminine